Coupe du Monde 1982 : le parcours de l'Équipe de France

C’était il y a un moment maintenant mais la Coupe du Monde 1982 est encore dans toutes les têtes. L'Équipe de France de la génération Platini était considérée comme l’une des équipes favorites de ce Mondial. Quel a été le parcours de l'Équipe de France 82 ? Cet article retrace leur épopée. 

Coupe du Monde 1982 Equipe de France

Coupe du Monde 1982, l’envers du décor 

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il nous semble important de te rappeler quelques informations essentielles à propos de ce Mondial 1982

Tout d’abord, il faut savoir que la douzième édition de la Coupe du Monde avait lieu en Espagne du 13 juin au 11 juillet 1982. C’est pas non plus l’info du siècle mais c’est important. Lors de la dernière édition, en Argentine, 4 ans plus tôt en 1978, c’est l’Albiceleste elle-même qui avait soulevé la coupe la plus convoitée du monde du football.

Le meilleur joueur de la compétition, en 1982, a été l’Italien Paolo Rossi qui a également été le meilleur buteur avec 6 buts au compteur. Le titre de meilleur passeur a quant à lui été attribué à l’Allemand Pierre Littbarski qui comptait 5 passes décisives. 

Le maillot Equipe de France 1982 était fabriqué par Adidas et était d’un bleu foncé éclatant laissant ressortir quelques lignes blanches ainsi que le col et le bout des manches également de couleur blanche.

Tu souhaites te procurer un maillot des Bleus, rends-toi sur notre collection Equipe de France.

A cette époque, les équipes engagées devaient sortir de deux tours de qualification pour accéder aux demi-finales. Pour le premier tour, les deux premières équipes sur quatre du groupe étaient qualifiées et pour le second, seules les équipes qui terminaient première sur trois de leur groupe atteignaient les demi-finales. Il est utile de rappeler également qu’à l’époque, une victoire rapportait 2 points (3 aujourd’hui), un nul 1 point et une défaite ne rapportait pas de point.

Coupe du Monde 1982, le premier tour de l'Équipe de France

L'Équipe de France de 1982 est tombée dans un groupe (le 4) plutôt relevé car composé de l’Angleterre, de la Tchécoslovaquie et du Koweït. Même si ce dernier adversaire faisait moins peur, un Mondial reste un Mondial et toutes les équipes jouent pour la gagne.

La Coupe du Monde 82 débute mal pour les Bleus qui chutent d’entrée face à l’une des équipes favorites, l’Angleterre 3-1 à Bilbao. Gérard Soler est le buteur tricolore. Lors du deuxième match à Valladolid, la contre-performance est interdite face au Koweït, petit poucet du groupe. Message reçu 5 sur 5 et victoire 4 but à 1 qui permet à l'Équipe de France de souffler un peu. Bernard Genghini, Michel Platini, Didier Six et Maxime Bossis sont les buteurs français. Pour le troisième et dernier match de cette phase de poules, une nouvelle fois à Valladolid, la France joue la Tchécoslovaquie. Un nul suffit aux Bleus pour se qualifier mais une défaite condamne assurément les hommes de Michel Hidalgo. Le point du match nul est assuré. Didier Six est de nouveau buteur avant que le célèbre Antonin Penenka n’égalise sur penalty, 1-1, la France est qualifiée pour le second tour. 

Les matchs de l'Équipe de France au premier tour de la Coupe du Monde 82

16 juin 1982 à Bilbao :

Angleterre (Robson x2, Mariner) 3 - 1 France (Soler)

21 juin 1982 à Valladolid :

France (Genghini, Platini, Six, Bossis) 4 - 1 Koweït (Al-Bulushi)

24 juin 1982 à Valladolid :

France (Six) 1 - 1 Tchécoslovaquie (Panenka)

Coupe du Monde 1982, le second tour de l'Équipe de France

En terminant deuxième de son groupe du premier tour, l'Équipe de France hérite du premier du groupe 5, l’Irlande du Nord et du deuxième du groupe 2, l’Autriche. Le calcul est vite fait, 2 matchs pour terminer en tête de son groupe, c’est peu, il ne faut pas laisser traîner de point.

Pour son premier match de second tour, Platini et les siens rencontrent l’Autriche à Madrid. Une victoire courte 1-0 et difficile mais on s’en fiche, le plus important c’est les 2 points (pas encore les 3). Merci à Bernard Genghini qui grâce à son deuxième but de la compétition permet à la France de l’emporter. Pour le deuxième et dernier match de ce second tour (ça passe vite), les Bleus n’ont qu’à faire un nul pour passer en phase finale car l’Autriche et l’Irlande du Nord ont fait 2-2 et si vous calculez vite vous verrez que j’ai raison. La France a du panache et ne se contente pas du nul mais s’impose 4-1 face à l’Irlande du Nord à Madrid et envoie un message à ses futurs adversaires. Alain Giresse et Dominique Rocheteau sont les buteurs des tricolores, un doublé chacun. Première nette et sans bavure de son groupe (le D) du second tour, l'Équipe de France est qualifiée pour le tableau final.

Les matchs de l'Équipe de France au second tour de la Coupe du Monde 82

28 juin 1982 à Madrid :

Autriche 0 - 1 France (Genghini)

4 juillet 1982 à Madrid :

Irlande du Nord (Armstrong) 1 - 4 France (Giresse x2, Rocheteau x2)

Coupe du Monde 1982, le tableau final de l'Équipe de France

Bon, si tu connais un peu l’histoire de l'Équipe de France, tu sais déjà que cette partie va te faire mal mais bon c’est l’histoire du football aussi. 

Pour sa demi-finale, la France affronte l’Allemagne de l’Ouest à Séville, le 8 juillet 1982. Rapidement menée, à la 17ème minute par Littbarski, l’inévitable Platini égalise quelques minutes plus tard sur penalty. Le match est tendu, les esprits sont chauds et à la 57ème minute, le gardien allemand, Harald Schumacher vient percuter Patrick Battiston qui filait au but. L’arbitre ne dit rien, fait reprendre le jeu alors que le défenseur français est KO et a même perdu 2 dents dans l’histoire. Entré 10 minutes plus tôt, le numéro 3 français est obligé de laisser ses coéquipiers.

France Allemagne Coupe du Monde 1982

Le match se termine par ce 1-1, prolongations. C’est fou, 30 minutes c’est long mais parfois ça passe vite aussi. La France se retrouve à mener au score 3-1 au bout de 8 minutes de prolongations grâce à Trésor et Giresse. 10 minutes plus tard, l’Allemagne de l’Ouest est déjà revenue au score 3-3 grâce à Rummenigge et Fisher. Les tirs au but auront raison de nous, même s’il on a pu espérer, Didier Six et Maxime Bossis finissent par manquer leur tir éliminant ainsi l'Équipe de France.

Equipe de France 1982 Maxime Bossis

Beaucoup de fans appellent encore cette soirée de football “La nuit noire de Séville” tant la désillusion fut grande et on les comprend. 

Tu souhaites acheter un maillot équipe de France 1982, rends-toi sur notre collection Equipe de France.

Et si tu veux un maillot de l’Allemagne, rdv sur notre collection Allemagne.

Le match de l'Équipe de France face à l’Allemagne de l’Ouest à la Coupe du Monde 82

8 juillet 1982 à Séville :

Allemagne de l’Ouest (Littbarski, Rummenigge, Fisher) 3 - 3 France (Platini, Trésor, Giresse)

Victoire de l’Allemagne de l’Ouest 5 - 4 aux tirs au but

Coupe du Monde 1982, la fin de la compétition

Les Bleus perdent le match de la troisième place face à la Pologne 3-2 à Alicante. René Girard et Alain Couriol sont les buteurs français. La Pologne marque ses trois buts en l’espace de six minutes.

Le match de l'Équipe de France face à la Pologne à la Coupe du Monde 82

10 juillet 1982 à Alicante :

Pologne (Szarmach, Majewski, Kupcewicz) 3 - 2 France (Girard, Couriol)

L’équipe d’Italie remporte la compétition en dominant l’Allemagne de l’Ouest 3-1 à Madrid. La Squadra Azzurra remporte ainsi sa 3ème Coupe du Monde grâce à Paolo Rossi, Marco Tardelli et Alessandro Altobelli. L’Allemagne de l’Ouest réduit le score par Paul Breitner.

Coupe du Monde 1982 Italie


Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés