Ruud Gullit, portrait de la “tulipe noire”

Ruud Gullit, les origines

Ruud Gullit est né le 1er septembre 1962 aux Pays-Bas dans la ville d’Amsterdam. Ce joueur de football néerlandais a joué pendant près de 20 ans au football avant de devenir entraîneur. Il a également des origines surinamiennes. 

Il est encore considéré comme l’un des meilleurs joueurs de football de l’histoire des Pays-Bas. 

Il est notamment connu pour son association avec Marco Van Basten et Frank Rijkaard en sélection mais aussi au Milan AC dans les années 1990. Il remporte le ballon d'or en 1987. 

Grâce à ses très bonnes performances au milieu de terrain, il hérite du surnom “tulipe noire”.

Ruud Gullit, sa carrière en club

Début de carrière aux Pays-Bas à Haarlem, Feyenoord et au PSV Eindhoven

Avant d’être joueur professionnel, Ruud Gullit s’entraîne et joue pour le club de De Meerboys. Il rejoint ensuite DWS quand sa famille déménage dans ce quartier d’Amsterdam. C’est à cette époque qu’il fait la connaissance d’un certain Frank Rijkaard.

En 1978, Ruud Gullit signe son premier contrat professionnelle au sein du club d’Haarlem et commence à jouer en première division néerlandaise : l’Eredivisie. A tout juste 16 ans, il devient le plus jeune joueur à jouer un match professionnel aux Pays-Bas. 

En quatre saison, Ruud Gullit participe à 126 matchs avec Haarlem et marque à 44 reprises. Malgré son jeune âge, il est l’un des meilleurs joueurs de l’équipe mais son armoire à trophées reste vierge. Au mieux, Haarlem termine 4ème du championnat en 1981-1982.

Ces belles performances font envie aux gros clubs du pays.

Pour franchir un palier, Ruud Gullit décide de rejoindre un club plus huppé d’Eredivisie : le Feyenoord Rotterdam. Il signe en 1982 et rejoint un certain Yohan Cruyff. Alors qu’il jouait libéro à Haarlem, le Feyenoord le repositionne meneur de jeu.

Il s’illustre à ce poste et reçoit même le titre de meilleur joueur néerlandais de l’année 1984. Cette même année, il remporte la Coupe des Pays-Bas et est également champion des Pays Bas. Il marque 40 buts en 101 apparitions lors de ces trois saisons.

En 1985, son talent ne fait plus doute et un club encore plus réputé s’offre Ruud Gullit : le PSV Eindhoven. C’est au sein de ce club que Ruud Gullit va s’élever au rang de star. Il est de nouveau le meilleur joueur néerlandais en 1986. 

En 1986 et 1987, il remporte à deux reprises le championnat des Pays-Bas. Cette année 1987 il marque 22 buts et termine 4ème meilleur buteur des Pays-Bas. 

A cette époque, Ruud Gullit a une physique atypique. Il joue avec des dreadlocks et se fait remarquer en plus de son talent et de son gabarit. Il remporte le ballon d’or en 1987.

Avec le PSV Eindhoven, il marque 54 buts en 75 matchs. 

Consécration au Milan AC

Ruud Gullit signe au Milan AC en 1987 pour 17 millions de francs à l’époque soit environ 7,7 millions d’euros. Ce transfert est le deuxième plus élevé après celui de Maradona à Naples. Le Milan AC signe également Marco Van Basten en 1987 et Franck Rijkaard en 1988.

Rassembler ce trio va être particulièrement bénéfique pour le club italien. Le Milan AC va largement dominer le football italien à la fin des années 80 et débuts 90. 

Ruud Gullit, Rijkaard, Van Basten Milan AC

En 1989 et 1990, le Milan AC remporte successivement la Coupe d’Europe des clubs champions ainsi que la Supercoupe d’Europe. Ruud Gullit est au sommet de son art et propose un football d’une qualité incroyable comme contre le Real Madrid en demi-finale et Bucarest en finale où Ruud Gullit marque un doublé.

Avec ses compères d’attaque, le trio du Milan AC est redoutable. Ruud Gullit est le créateur, Van Basten le finisseur et Rijkaard le stabilisateur. Il remporte le championnat d’Italie en 1988, 1992 et 1993.

La saison 1992-1993 est fatale pour Ruud Gullit. Les blessures l’empêche de retrouver son meilleur niveau tout comme Marco Van Basten. De mois en mois, Ruud Gullit est écarté de l’équipe type et décide de quitter le club. Au total, il aura marqué 56 buts en 171 matchs avec le Milan AC.

Fin de parcours en Italie

Ruud Gullit signe à la Sampdoria en 1993. Il retrouve son niveau et marque 19 buts en 40 match. A l’issue de cette saison 1993-1994 et une victoire en coupe d'Italie, le Milan AC décide de le faire revenir. Ce retour à Milan est vite stoppé et la tulipe noire ne participe qu’à 9 matchs en 6 mois mais marque à 4 reprises.

Il décide de retourner à la Sampdoria pour la fin de la saison et dispute 22 matchs et marque 9 buts pour ses derniers pas en Italie.

Dernières années à Chelsea

En 1995, Ruud Gullit est en fin de contrat. Il décide de rejoindre Chelsea en Angleterre pour une dernière aventure. Malgré quelques bons matchs notamment en Coupe d’Angleterre qu’il gagne en 1997, il n’est plus décisive.

Ruud Gullit Chelsea

En 1996, il remplace Glenn Hoddle en tant qu'entraineur tout en continuant à jouer. A la fin de la saisons 1997-1998, il raccroche les crampons à 35 ans. 

Ruud Gullit, sa carrière avec l’équipe des Pays-Bas

Ruud Gullit connaît sa première sélection avec les Pays-Bas le 1er septembre 1981. Dans ce match contre la Suisse, il ne peut éviter la défaite 2-1 des siens.

Les années qui suivent ne sont pas les plus belles de l’histoire des Pays-Bas. La sélection ne parvient pas à se qualifier dans les compétitions majeures comme la Coupe du Monde 1982 et 1986 tout comme pour l’Euro 1984.

Ruud Gullit dispute sa première compétition internationale en 1988 à l’occasion du Championnat d’Europe des Nations qui se déroule en Allemagne. Ruud Gullit est le capitaine de la sélection.

Ruud Gullit Pays-Bas

Il brille sur le terrain accompagné de ses futurs acolytes au Milan AC : Van Basten et Frank Rijkaard. Il partage le terrain avec d’autres joueurs de classe internationale comme Ronald Koeman et son frère Erwin.

Les Pays-Bas perdent d’entrée face à l’URSS mais terminent la phase de groupe positivement en battant l’Angleterre et l’Irlande.

En demi-finale, les Néerlandais affrontent l’Allemagne qui leur ont volé le titre mondial en 1974. Lors de cette revance, les Pays-Bas s’imposent 2-1 face à Franz Beckenbauer, le coach allemand.

Ruud Gullit et les Oranjes sont de nouveau opposés à l’URSS. Ruud Gullit marque le premier but du match et son premier lors de cet Euro. Van Basten marque ensuite un but somptueux qui est encore considéré comme l’un des plus spectaculaire de l’histoire. 

Les Pays-Bas s’imposent 2-0 et après les défaites en finales de Coupe du Monde 1974 et 1978, Ruud Gullit est le premier capitaine de la sélection à soulever un trophée.

Deux ans plus tard, pour la Coupe du Monde 1990 organisée en Italie, les Néerlandais sont parmis les favoris. Malgré cela et ses forces en présence, l’équipe ne parvient pas à jouer le même football que les années précédentes. Ruud Gullit, blessé au genou, voit son équipe se faire éliminer dès les huitièmes de finales face au futur vainqueur, l’Allemagne de Beckenbauer.

Lors de l’Europe 1992 organisé par la Suède, les Pays-Bas sont en bien meilleure forme. Ruud Gullit est dans une très bonne lancée et il permet à sa sélection d’atteindre les demi-finales. 

Tous les supporters votent déjà pour un nouveau Pays-Bas/Allemagne en finale, le Danemark parvient à éliminer la sélection néerlandaise contre toute attente. Ces derniers remporteront le tournoi.

De 1981 à 1994, au cours de son passage en sélection néerlandaise, Ruud Gullit joue 66 matchs marque à 17 reprises. Il est encore à ce jour le seul capitaine à avoir soulevé un trophée majeur avec les Pays-Bas.

Ruud Gullit, sa carrière d’entraîneur

Ruud Gullit débute sa carrière d’entraîneur de manière originale. En effet, il est pendant deux saisons entraîneur/joueur de Chelsea de 1996 à 1998. Au cours de cette expérience, il compte 41 victoires, 18 nuls et 24 défaites.

A l’issue de sa carrière de joueur, il signe en tant que manager à Newcastle United. Il ne restera qu’une saison sur le banc avec un bilan de 18 victoires, 14 nuls et 20 défaites. Il sera également traité d’imposteur pas ses joueurs et l’entourage du club, son départ était inévitable.

Après quelques années de pause, il prend les commandes de l’équipe de moins de 19 ans en 2003-2004 avant de devenir l’entraîneur du Feyenoord Rotterdam en 2004. Il y reste une saison avec un bilan positif de 23 victoires, 6 nuls et 13 défaites.


En 2007, il fait une saison sur le banc des Los Angeles Galaxy avec lesquels il décroche 6 victoires, 5 nuls et 8 défaites. 


Depuis 2017, il est l’assistant de Ronald Koeman au sein de l’équipe des Pays-Bas. Ils ne participent pas à la Coupe du Monde 2018 en Russie mais atteignent la finale de la première Ligue des Nations (défaite 1-0 face au Portugal).


Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés