Diego Maradona, la légende de l’Argentine

The Football Market, la première boutique e-commerce en France spécialisée dans les maillots de foot rétro vous partage l’histoire de Diego Armando Maradona.

Révélé en Argentine avant de se laisser tenter par plusieurs avantures européennes, “El Pibe de Oro”, (le gamin en or) comme on le surnomme est devnu une véritable légende du ballon rond.

Sa carrière avec le maillot de l’Argentine, sa sélection, est également remarquable. Considéré comme un dieu dans son pays natal, Diego Maradona connaît cependant plusieurs moments difficiles dans sa vie sur et en-dehors des terrains de football. Voici l’histoire de Maradona.

Diego Maradona, origines et débuts en Argentine

Diego Maradona est né le 30 octobre 1960 en Argentine, plus précisément à Lanùs. Il est le quatrième enfant de ses parents, Diego Chitoro et Dalma Salvadora. Son enfance est compliquée. Sa famille vie dans un quartier difficile et semblable à un bidonville aux abords de Buenos Aires, à Villa Fiorito.

Diego Maradona connaît des difficultés à l’école. Il passe la plus grande partie de son temps à jouer au football dans les rues de son quartier. Il y apprend l’adversité et déjà, son caractère de champion apparaît.

Maradona, ses débuts avec les Argentinos Juniors

Alors qu’il est âgé de 10 ans, Diego Maradona se rend avec un ami aux détections de football du club local, les Argentinos Juniors. Il est très rapidement repéré par un certain Francis Cornejo qui l’intègre à l’équipe junior du club. 

Tout comme Lionel Messi des années plus tard, Diego Maradona amuse les supporters du club avec des dribbles et des jongles pendant la mi-temps de l’équipe première. Son talent ne fait déjà aucun doute.

Il marque l’Argentine tout entière alors qu’il n’a que 12 ans en déclarant : “J’ai deux rêves, disputer une Coupe du Monde et la remporter avec l’Argentine”.

Alors qu’il n’est qu’à quelques jours de ses 16 ans, Diego Maradona joue ses premières minutes avec le maillot des Argentinos Juniors. Malgré son jeune âge, il devient très vite la vedette de l’équipe et son leader technique.

Le génie argentin participe à l’évolution du club qui a l’origine est un club très moyen. Maradona à lui seul arrive à élever la notoriété des Argentinos Juniors. Même s’il marque 116 buts en 167 matchs de 1976 à 1981, il ne remporte aucun titre avec son premier club.

Il réussit cependant à se faire appeler pour la première fois avec l’équipe d’Argentine en 1977 alors qu’il n’a que 16 ans. Il dispute, face à la Hongrie, son premier match avec le maillot de l'Argentine aussi appelée Albiceleste. Même si le talent est là, il ne sera pas retenu pour la Coupe du Monde 1978 en Argentine. Il remportera cependant la Coupe du Monde des moins de 20 ans face à l’URSS en 1979 avec le brassard de capitaine autour du bras.

Maradona, passage express à Boca Junior

Lors de l’année 1981, Diego Maradona commence à intéresser un certain nombre de club en Argentine mais également en Europe. C’est finalement le club de Boca Junior à Buenos Aires qui arrache le prodige aux autres prétendants.

Même s’il ne reste que peu de temps sous  le maillot bleu et jaune du Boca, il remporte le Championnat d’Argentine face au grand rival, River Plate. Il marque 2 des 3 buts de la finale. Il marque au total 28 buts en 40 matchs sur les deux saisons disputées.

Diego Maradona, arrivée en Europe à Barcelone puis consécration à Naples

C’est en 1982, après 6 saisons en professionnel en Argentine que Diego Maradona débarque en Europe. Il arrive contre la somme de 7,3 millions de dollars du côté du FC Barcelone. Cette transaction évite au club du Boca Junior de sombrer dans la faillite.

Maradona avec le maillot du FC Barcelone

L’image de Diego Maradona n’est pas très bonne à son arrivée. Cette dernière est due au fait que le génie du ballon rond ait totalement loupée la Coupe du Monde 1982 avec l’Argentine … en Espagne. En effet, souvent malmené par les défenseurs adverses, il met son pied dans le ventre du milieu brésilien Batista. Le numéro 10 argentin se fait expulser et son équipe se fait éliminer.

Malheureusement, ce coup de sang ne sera pas le dernier dans la carrière de l’Argentin.

maillot rétro maradona barcelone

Lors de la saison 1982-1983, une partie des supporters catalans ne supportent pas le comportement de Maradona en dehors des terrains. Ce dernier n’hésite pas à profiter des nuits barcelonaises pour faire la fête. Cette attitude l’amène à être écarté du groupe professionnel à plusieurs reprises. A l’issue de cette première saison, ses statistiques sont de 23 buts en 35 matchs. Malgré ses controverses hors-terrain, il remporte la Coupe du Roi, la Coupe de la Ligue espagnol, la Supercoupe d’Espagne et est élu meilleur joueur du championnat.

La deuxième saison de Maradona sous le maillot du FC Barcelone est conclue par une saison vierge. Il marque 15 buts en 23 matchs. Son comportement est une nouvelle fois pointé du doigt. Après un nouveau coup de sang en finale de la Coupe du Roi 1984 avec le défenseur de Bilbao Andoni Goikoetxea, Barcelone décide de laisser partir son prodige argentin.

Maradona, l’âge d’or avec le maillot de Naples

Diego Maradona arrive en Italie, à Naples le 5 juillet 1984. Le Napoli verse 12 millions de dollars à Barcelone pour s’attacher les services du Gamin en Or.

Pour sa première saison, de 1984 à 1985, il marque 17 buts en 36 matchs mais sa saison est considérée comme moyenne.

La saison suivante, grâce à ses 13 buts, Naples termine à la troisième place du classement. Diego Maradona est très régulièrement mêlé à des histoires de prostitution, de mafia ou encore de drogue à Naples. Malgré cela, il joue son meilleur football avant de partir avec l’Argentine pour la Coupe du Monde 1986 au Mexique.

maillot vintage maradona naples

Lors de cette dernière, le numéro 10 fait oublier la dernière édition 1982. Il marque notamment 2 buts devenus légendaires face à l’Angleterre en quart de finale. Il marque après un long rush de plus de 50 mètres, éliminant 6 adversaires et inscrit également le but surnommé “la main de dieu”. En finale, l’Argentine l’emporte 3 buts à 2 face à la RFA. Maradona marque le but de la victoire.

maillot foot vintage argentine maradona 1986

Les années qui suivent le sacre mondial de l’Argentine sont les plus belles pour Maradona avec le Napoli. Il joue son meilleur football et soulève les foules. Il amène Naples au sommet et permet au club de remporter plusieurs titres majeurs. 

Rien qu’en 1987, notamment grâce aux 17 buts de son prodige, le club italien remporte le championnat d’Italie et la Coupe d’Italie. Cette saison est encore considérée comme historique tant l’adversité de la Juventus de Turin de Michel Platini était forte.

Il faut attendre 1989 pour voir le club du Napoli remporter, encore à ce jour, son seul trophée européen majeur. Ce trophée est la Coupe de l’UEFA remporté face au VfB Stuttgart. Lors de l’été 1989, Diego Maradona n’est pas loin de porter le maillot de l’Olympique de Marseille mais les dirigeants de Naples s’opposent à ce transfert.

En 1990, Naples décrochera pour la deuxième fois de son histoire, une nouvelle Serie A. Cette même année, avec l’Argentine, Maradona échouera en finale contre l’Allemagne de l’Ouest, 1 à 0.

En 1991, Naples atteindra pour la première fois de son histoire les huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

Diego Maradona aura marqué un total de 115 en 259 matchs avec le maillot de Naples.

Diego Maradona, sa fin de carrière compliquée

La fin de carrière de Diego Maradona est une nouvelle fois liée à des comportements inappropriés pour un athlète de haut niveau. En mars 1991, il est contrôlé positif à la cocaïne.

Il rejoint ensuite le FC Séville pour une saison. Il marque 8 buts en 29 matchs. Il décide de retourner ensuite en Argentine dans le club des Newell’s Old Boys puis à Boca Junior. Ses excès hors du terrain ne lui permettent pas de revenir à son meilleur niveau. Il dispute cependant la Coupe du Monde 1994 aux Etats-Unis mais l’Argentine doit faire sans lui après qu’il ait été contrôlé à un autre stupéfiant, l’éphédrine. 

Diego Maradona met un terme à sa carrière en 1997. Malgré ses controverses, Diego Maradona est encore considéré comme l’un des meilleurs footballeurs de tous les temps.


Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés