Philippe Bergeroo, le gardien de but made in France

Philippe Bergeroo n’est pas le joueur de football français le plus connu de l’histoire. Il est cependant, pour les puristes, un personnage important de la Division 1 française.

Gardien de but international dans les 1970 et 80, Philippe Bergeroo n’a jamais quitté la France, que cela soit en tant que joueur mais également en tant qu’entraîneur dans sa deuxième carrière.

Bergeroo a aussi été doublure de Joël Bats en équipe de France de 1980 à 1984.

Philippe Bergeroo, sa carrière en club

Philippe Bergeroo est né le 13 janvier 1954 à Ciboure dans les Pyrénées-Atlantiques. Il commence le football en club en 1969 dans le club d’Arin Luzien.

Son début de carrière en tant que footballeur professionnel se passe sous le maillot Girondins de Bordeaux. Il y joue 7 saisons et dispute 149 matchs dans les buts des Girondins car Bergeroo. Il est d’ailleurs un gardien très grand pour l’époque avec ses 1 mètre 91.

Philippe Bergeroo donne un nouveau départ à sa carrière en 1978 après quelques moments compliqués à Bordeaux. Il décide de signer à Lille pour pour porter le maillot LOSC. Il joue 209 avec les Dogues de 1978 à 1983.

Pour finir sa carrière en club, Bergeroo signe au Toulouse FC en 1983 et y termine sa carrière en 1988 après 200 matchs joués dans les buts toulousains.

philippe bergeroo toulouse
Philippe Bergeroo est ici à côté de Diego Maradona avant le 32ème de finale de la Coupe de l'UEFA en 1986.

Philippe Bergeroo en Equipe de France

Philippe Bergeroo connaît également un passage en équipe de France. Il dispute sa première sélection avec l'équipe nationale lors d’un match amical entre les Bleus et l’URSS en mai 1980 (victoire 1-0).

A cause de sa saison compliquée en club, il n’est pas présent dans la liste de la France pour la Coupe du Monde 1982 en Espagne. Il participe cependant à l’épopée tricolore en 1984 lors de la victoire à l’Euro qui se dispute en France.

philippe bergeroo équipe de france

Le champion d'europe participe aussi à la Coupe du Monde 1986 qui se dispute au Mexique. La France termine troisième.

Philippe Bergeroo ne compte que 3 sélections avec le maillot équipe de France car il était derrière Joël Bats dans la hiérarchie.

Bergeroo, sa carrière comme entraîneur

Dès la fin de sa carrière de joueur en 1988, l’ancien gardien et international français décide de rester dans le football. Devenu entraîneur, il entraîne d’abord l’INSEP (Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance) de 1988 à 1990.

Philippe Bergeroo est ensuite entraîneur des gardiens de l’équipe de France de 1990 jusqu’au sacre mondial des Bleus à la Coupe du Monde 1998 où il s’occupe de Fabien Barthez, Bernard Lama et Lionel Charbonnier.

philippe bergeroo france 98

Lors de la saison 1998-1999, il est entraîneur des gardiens du maillot PSG. Il prend ensuite la succession d'Artur Jorge à la tête de l’équipe de 1999 à 2001. Il termine la saison 99-00 à la deuxième place mais échoue en finale de la Coupe de la Ligue face à Gueugnon (2-0).

La saison suivante, malgré les arrivées de Nicolas Anelka, Bernard Mendy, Peter Luccin ou encore Stéphane Dalmat, le PSG a du mal et Bergeroo doit laisser sa place à Luis Fernandez le 3 décembre 2000.

philippe bergeroo psg

Bergeroo entraîne ensuite le Stade Rennais en 2002 avant de retrouver l'équipe de France au travers des différentes équipes de jeunes : 16 ans, 17 ans, 18 ans et 19 ans de 2003 à 2011.

Enfin, de 2013 à 2016, il est sélectionneur de l'équipe de France féminine. Il participe à la Coupe du Monde 2015 puis aux Jeux Olympiques 2016 où il termine deux fois son parcours en quarts de finale, aux porte de la demi finale. Il est remplacé par Olivier Echouafni.


Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés